DESCRIPTION

Danser de l’intérieur vers l’extérieur : « Mon approche à la danse et la chorégraphie est basée sur l’écoute des différentes connexions qui existent entre l’esprit et le corps. Il s’agit du processus cinétique naturel par lequel notre paysage intérieur est converti en pulsions électriques qui transmettent aux muscles les informations sur la manière dont ils doivent s’activer et sur la qualité du mouvement à exécuter. » — Margie Gillis

teach01

 

1. Classes de maitre pour étudiants et professionnels de la danse

Durée : de 1 à 2 heures

Cette classe de maitre est conçue pour aider le danseur à renouer avec l’intelligence du corps et à retrouver la curiosité et l’émerveillement qui inspirent et donnent l’ impulsion au mouvement. Le travail en classe encourage une plus grande ouverture
afin de pouvoir continuellement expérimenter, explorer et comprendre par le mouvement. Le danseur est amené à prendre conscience des liens qui existent entre sa pensée, ses émotions et son corps. La classe est axée sur l’observation du processus cinétique naturel par lequel notre « paysage » intérieur s’exprime en mouvements musculaires par le biais des pulsions électriques qu’il génère.

2. Ateliers Danser de l’intérieur vers l’extérieur

Durée : selon les besoins – de 2 heures à 2 semaines.

Selon la constitution du groupe (danseurs professionnels ou amateurs), la matière à explorer peut inclure, entre autres :

  • comment danser de l’intérieur vers l’extérieur en écoutant l’intelligence, l’âme du corps;
  • le rapport au son et à la musique;
  • la création du mouvement, de la danse, du rituel;
  • le rapport chorégraphe-danseur-public : points de vue et interrelations;
  • l’utilisation de l’architecture et de l’espace;
  • le rapport entre l’idée et son mode de manifestation;
  • la relation aux concepts de base en danse : ligne, forme, articulation, équilibre, position, etc.;
  • la relation aux qualités et textures : fluide, rigide, fort, doux;
  • les réponses neuromusculaires aux émotions, couleurs, idées, et leur incorporation;
  • la santé/le système neuromusculaire : l’écoute du corps (techniques de soutien à la santé, la résolution de problèmes, la prévention de blessures et la convalescence);
  • la mise en application de l’intelligence du corps;
  • la simplicité comme principe de créativité, art et santé;
  • le créateur en tant que lieu d’écoute.

3. Conférences

Durée : de 20 minutes à 1 heure

La démarche artistique et pédagogique de Margie Gillis s’articule autour du concept de “danser de l’intérieur vers l’extérieur”. Lors de ses conférences, elle détaille les différentes facettes de cette notion auprès des différents publics: amateurs, professionnels de la danse et de la santé, étudiants, acteurs, etc. Un échange s’installe avec l’auditoire et se conclut souvent par une période de questions.

4. Conférences-Démonstrations

Durée : de 45 minutes à 1 heure

Avec cette formule, Mme Gillis danse 2 ou 3 courtes pièces de son répertoire au début de la rencontre. Elle présente ensuite une conférence sur un thème choisi de concert avec l’organisme qui l’accueille. (Voir description ci-dessus et spécifications techniques ci-dessous).

5. Cours pour les non-danseurs

Durée : 1 heure 30 minutes

Adaptée à tous les non-professionnels qui s’intéressent au mouvement, cette formule permet aux participants de développer une conscience de leur potentiel par le biais de la danse “de l’intérieur vers l’extérieur”. Des jeux et des motifs chorégraphiques sont mis à contribution pour rendre l’apprentissage aussi ludique que stimulant.

6. Questions et Réponses

Durée : de 20 à 45 minutes

Très populaire en milieu scolaire et en marge des spectacles, particulièrement lors de tournées, cette formule permet au public d’approfondir sa relation avec la danse en questionnant l’artiste sur les différents aspects de son travail.

 

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

Les ateliers et classes de maitre :

1. Résilience • Un plancher résilient (qui absorbe les chocs) pour protéger des blessures aux jointures. (Note : Plusieurs planchers ne sont pas résilients et présentent un danger pour danser pieds nus, tomber ou rouler par terre. Les écoles de danse sont généralement équipées de planchers résilients).

2. Surface • Le sol doit être recouvert d’un « marley » (recouvrement de plancher utilisé en danse) ou l’équivalent (tapis d’exercice). Contactez-nous afin de vous assurer que le sol présente les caractéristiques nécessaires.

3. Espace adéquat • Le studio ou la salle doit offrir suffisamment d’espace pour permettre aux participants de se mouvoir librement (courses, sauts, roulades, etc.). La pièce doit être libérée de son mobilier habituel (chaises, tables, etc.). À défaut, ce mobilier doit être rangé le long d’un mur, de manière à ne pas gêner les mouvements et à ne présenter aucun danger d’impact.

4. Sonorisation • Une chaine stéréophonique équipée d’un lecteur CD d’une puissance adéquate pour couvrir l’espace suffit généralement.

5. Température • L’espace doit être chauffé et ventilé adéquatement. Cet aspect est essentiel à la bonne santé des participants.

Les conférences :

6. Si la conférence comporte une démonstration, les notes afférentes à la qualité du plancher de danse s’appliquent. Communiquez avec nous au préalable afin de valider la conformité du sol et de l’espace.

7. Un microphone est généralement nécessaire, à moins que la conférence ait lieu dans une salle de classe standard et que le nombre de participants soit inférieur à 30.