Films

Le réalisateur de cinéma Louis-Martin Charest et la chorégraphe Margie Gillis ont forgé un partenariat artistique remarquable qui a donné naissance à des créations cinématographiques et chorégraphiques inoubliables. Leurs collaborations fusionnent de manière harmonieuse les mondes du cinéma et de la danse, résultant en des œuvres visuellement époustouflantes et émotionnellement profondes. L’œil avisé de Charest pour la cinématographie complète la chorégraphie de Gillis, donnant naissance à une fusion unique entre le mouvement et la narration visuelle qui captive le public. Leur engagement commun à explorer l’expérience humaine a produit un ensemble d’œuvres qui continue d’avoir un profond impact sur le public, ce qui en fait un duo dynamique à la pointe de leurs domaines respectifs.

L’ESSENCE QUI RESTE

Canada | 2022 | 4.30 min

Réalisateur _ Louis-Martin Charest

Chorégraphie _ Margie Gillis

Artiste _ Margie Gillis

Musique _ Gaétan Leboeuf

Assistant camera  _ Tessa Rae Kuz

Directrice de production  _ Anita Czeski

L’essence qui reste est un poème visuel, une sorte de déclaration des valeurs de la danseuse Margie Gillis. Narré et dansé par l’artiste, elle dévoile ses convictions profondes : « La danse est une quête de l’amour, de la communication et de la transformation. La danse est un moyen de approfondir la sagesse expérientielle et d’atteindre le noyau même, oui, la quintessence même de qui nous sommes et de le partager. » – Margie Gillis

COVIVIDE

Canada 2022 | 8 min

Production _ Margie Gillis Dance Foundation et LIBERAMAE performance & films

Réalisation, direction artistique & montage _ Louis-Martin Charest

Chorégraphie _ Margie Gillis

En collaboration avec _ Geneviève Boulet

Interprète _ Geneviève Boulet

Son _ Gaétan  Leboeuf 

Conception des éclairages, décors & directeur technique _ Pierre Lavoie

Direction photo & finition _ Claude Précourt

 

Prisonnière d’une vie quotidienne monotone, la protagoniste se retrouve perdue entre la réalité et l’imagination, cherchant un sens à sa nouvelle existence confuse. Avec son corps et son esprit en confrontation constante, Geneviève explore l’absurdité de cette situation dans un jeu entre réalité et fiction. Vivez un voyage surréaliste à travers les méandres de l’esprit avec la performance captivante de Geneviève Boulet.

UN TEMPS IRRÉGULIER

Canada 2022 | 5 min

Réalisation, direction artistique et montage _ Louis-Martin Charest

Chorégraphie _ Margie Gillis en collaboration avec Alexandra Caron

Interprète _ Alexandra Caron

Texte _ Le poème Voilà un temps irrégulier de Marie Uguay est publié dans Poèmes, Les Éditions du Boréal (Montréal)

Interprété par _ Jeanne Chaumont-Goneau

Musique _ Gaétan Leboeuf

Conception des éclairages et direction technique _ Pierre Lavoie

Direction photo et finition _ Claude Précourt

Venez explorer les profondeurs de l’âme humaine à travers la performance captivante de la danseuse Alexandra Caron dans « Un temps irrégulier ». Cette performance solo invite le public à traverser un espace-temps singulier rempli d’appels de la vie et de lourdeurs. Accompagnée du poème « Voilà un temps irrégulier » de la poétesse québécoise Marie-Uguay, lu par Jeanne Chaumont-Goneau, cette performance offre une expérience immersive qui remet en question les points de référence et explore le corps transitoire.

CIRCULAR LABYRINTH

 Canada | 2022 | 5 min

Réalisation, direction artistique et montage _ Louis-Martin Charest

Chorégraphie _ Margie Gillis

Interprète _ Ruth Naomi Levin

Musique _ Larsen Lupin

Conception des éclairages et direction technique _ Pierre Lavoie

Direction photo et finition _ Claude Précourt

Circular Labyrinth est un film qui explore le processus de navigation à travers l’amour, la perte et l’identité en tant qu’être humain. Comment trouvons-nous le centre au milieu du désir? Comment trouvons-nous le soi avec l’autre? Comment le chagrin peut-il nous conduire à l’abandon? « Circular Labyrinth » montre un être humain dans le processus continu de localiser, définir et naviguer chez soi. Elle flotte, tourne dans le monde amorphe, toujours changeant, apparemment répétitif du désir, de la relation, de la perte et de la mémoire ; atteignant perpétuellement l’amour. À mesure qu’elle atteint plus complètement, elle tombe plus profondément. Seulement, elle découvre que la grâce est là pour la rattraper. La portant vers un centre plus aimant et plus vrai qu’elle ne l’a jamais connu auparavant.

WHEN DREAMING MOLLY

Canada | 2022 | 9 min

Réalisateur _ Louis-Martin Charest

Chorégraphie _ Margie Gillis

Caméra _ Gérard Martin

Texte _ James Joyce

Narration _ Siobhan McKenna

Directeur de la photographie_ Claude Précourt

Artiste _ Troy Ogilvie

Son _ Paskal Perrault

Lumière _ Pierre Lavoie

When Dreaming Molly est une œuvre basée sur le solo « Bloom », créé et interprété pour la première fois par Margie Gillis en 1989. La danse est accompagnée des sections de Molly dans le monologue célèbre et emblématique de James Joyce dans « Ulysse ». Le vocabulaire de la danse repose entièrement sur l’art de la nuance articulée. Innovant, brut et vulnérable, l’œuvre explore la joie et le défi de correspondre physiquement au flux de la conscience et à la folie de l’esprit alors qu’il recherche la transformation et atteint enfin l’ultime : le « Oui ». La Molly de Troy Ogilvie est capricieuse, astucieuse, curieuse et courageuse. La vision de Louis-Martin Charest pour la version cinématographique suit l’invention de Joyce et joue avec les divagations oniriques tardives de Molly, où les phrases de pensée viennent et vont finalement pour aboutir à une conclusion.

CROW

Canada | 2022 | 8 min

Réalisateur _ Louis-Martin Charest

Chorégraphie _ Margie Gillis

Caméra _ Gérard Martin

Directeur de la photographie _ Claude Précourt

Artiste _ Susan Paulson

Son_ Paskal Perrault

Musique _ Travis Laplante

Lumières _ Pierre Lavoie

Costumes _ Sonya Bayer and Norma Kamali

Chorégraphiée par Margie Gillis pour l’artiste Susan Paulson, « Crow » explore la complexité des corbeaux à travers le mouvement pur, l’agitation, la sensualité et la furtivité. Dans cette adaptation cinématographique, le réalisateur dépeint le sentiment d’enfermement physique et intérieur, révélant notre véritable nature et nous rappelant les liens qui nous attachent à ces oiseaux innément intelligents.

Subscribe to our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre infolettre

Restez à jour et inscrivez-vous pour recevoir nos dernières nouvelles de la fondation.

Votre inscription a fonctionné! Merci!